Lifestyle, santé

La charge mentale, nouveau combat des femmes.

« Les courses sont faites, je les récupère vers 17h, ça me laisse le temps de récupérer Théo à l’école, de passer au pressing chercher les costumes de monsieur ainsi que ma petite robe pour le mariage de Élise et Max ce week-end, et ensuite, go la nounou pour retrouver Flora. Bon avant tout ça, il va falloir que je range et fasse un peu de ménage quand même et…. »

Ce genre de discours, nous sommes beaucoup à nous le repasser en tête afin de gérer au mieux notre temps. Ce foutu temps qui passe toujours trop vite!

Et bien souvent, quand on se plaint où que l’on admet tout simplement que l’on est que humaine, la fameuse phrase sort: « il fallait me le dire, si tu avais besoin d’aide »…

Cet épuisement qui découle de notre gestion du quotidien de notre couple est quelque chose dont on parle de plus en plus. Car même si les tâches sont globalement assez bien réparties dans le couple, ce sont souvent sur nous, les femmes, que reposent l’entièreté du quotidien. (Pour preuve mon homme m’appelle son agenda… -_-‘)

Une chercheuse de l’université de Laval à Québec, Nicole Brais, définit cette charge mental comme un travail  » de gestion, d’organisation et de planification qui est à la fois intangible, incontournable et constant, et qui a pour objectifs la satisfaction des besoins de chacun et la bonne marche de la résidence ». D’autres spécialistes confirment que c’est surtout à partir du moment où le couple accueille un enfant que cette fameuse charge se pose définitivement sur la maman.

Je vous invite grandement à aller jeter un œil sur le travail d’Emma, illustratrice qui a créée une BD exposant cette fameuse charge mentale, et vous allez voir, de nombreuses scènes vont vous parler!!! —> ICI

De même quand vous poussez la recherche du terme sur ce bon vieux Google, plusieurs articles pointeront le fait que nous stéréotypons les tâches dès le plus jeune âge.
Je m’explique: on offrira plus facilement un poupon et une cuisine/kitchenette à nos filles et plus facilement des jeux de voitures ou de construction à nos garçons. Rajoutez à cela que les enfants voient systématiquement maman gérer la maison pendant que papa est plus au calme, et cela permet aux stéréotypes de se propager de générations en générations.

Disclaimer: (j’aurai peut-être dû commencer par là ^^) J’évoque ici, la grande majorité des cas. Bien sûr, il existe des couples où cette charge mentale est réellement partagée. Ne me jetez pas de pierres tout de suite! La seule chose que je veux transmettre ici, c’est que cette fatigue liée à la gestion du quotidien devient de plus en plus connue et que c’est OK d’en parler. C’est OK de prendre son conjoint entre 4 yeux et de lui dire que vous fatiguez, que vous aimeriez ne pas vous occuper de tout, en tout temps. C’est OK de lui demander d’avantage d’aide ( et encore on pourrait dire que l’on ne devrait pas demander d’aide puisque cette tâche ne nous est pas dévolue comme le dirait Galadrielle – référence geek-), en précisant que ce n’est pas à nous de toujours demander, eux aussi peuvent voir cette chaussette par terre et aller la porter au linge, se rendre compte que la panière est pleine et qu’il faudrait lancer une machine, entre autre.

Tout ceci revient à un sujet central, qui est souvent au centre de conflits dans les couples, j’ai nommé: la communication! Je parle ici de moment de parole où l’on expose à l’autre nos difficultés, sans lui jeter la pierre car sinon il va se braquer et ne plus écouter.

pour aller plus loin, La charge mentale, le syndrome des femmes épuisées d’avoir à penser à tout, article marie claire, article de l’express, article psychologie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s